Quand faire dormir bébé son lit ? des conseils avec cododo et berceau bébé

Quand faire dormir bébé dans son lit ?

Découvrez nos conseils pour améliorer la qualité du sommeil de votre enfant, en instaurer un environnement qui rassure le nourrisson grâce à des recommandations physiques et psychologiques. Nous abordons aussi l'importance du cycle dodo et de sa routine pour les premières nuits de bébé dans son lit bébé, dans son berceau.

Quel babyphone choisir en 2022 ? Vous lisez Quand faire dormir bébé dans son lit ? 6 minutes Suivant Comment coucher bébé dans son lit ?

Le sommeil d’un bébé est un des facteurs les plus importants pour sa croissance. Les enfants dorment plus que les adultes et donc les bébés nécessitent encore plus de sommeil. Ils dorment d’ailleurs environ 15 heures par jour après leur naissance.

De manière générale, les nourrissons peuvent dormir n’importe où, du moment qu’ils sont dans un environnement de confiance, c’est-à-dire, près de la chaleur de leurs parents. Cependant, le berceau est considéré comme le lit le plus adapté pour un sommeil de qualité lorsqu’il est placé de manière confortable et respecte les règles de sécurité. Alors quand faut-il que le bébé s’imprègne de son lit ?

Instaurer un environnement qui rassure le nourrisson

  •       Des conseils physiques

La mise en place d’un environnement sain et confortable, c’est-à-dire une chambre propre et rangée, une température ambiante, un espace de sommeil adéquat contenant un petit lit et un matelas adapté aux bébés n’est pas à négliger afin que votre enfant s’imprègne de l’endroit qui représente son cocon. Assurez-vous qu’il soit lui aussi en capacité de s’endormir sans gêne, comme vérifier sa couche, regarder régulièrement la position dans laquelle il s’endort notamment par rapport aux barreaux du berceau et au couchage.

  •       Des conseils psychologiques

En venant au monde, votre nouveau-né n’a connu que l’univers chaud de sa mère et il perd donc tous ses repères. C’est au devoir des parents de mettre en place les sensations rassurantes du ventre maternel, comme notamment la bonne hygiène. Il a aussi énormément besoin d’être câliné, bercé et porté physiquement et émotionnellement. D’ailleurs, il est rare qu’il prenne l’habitude de son berceau avant ses 3 mois. En effet, les périodes de cododo durent en moyenne les 6 premiers mois, même s’il n’y a ni règle absolue ni risque pour la santé des nourrissons s’ils dorment plus ou moins de 6 mois avec vous. Ne soyez pas brusque les premières semaines du changement et accompagnez-le. Le cas contraire pourrait provoquer une angoisse chez lui, car c’est cette proximité qui résume le monde d’où il vient.

Par exemple, un bébé qui a tendance à s’endormir principalement au sein ou au biberon doit comprendre par vos paroles que vous allez l’accompagner jusqu’à son berceau ou son couffin après l’allaitement afin qu’il intègre le processus sans être brusqué et comprendre qu’il est en sécurité. Chaque mère avance à son rythme et en fonction de ses préférences. Il est tout à fait possible que votre bébé dorme avec vous dans votre chambre si cela vous convient. Si votre nourrisson n’arrive jamais à accepter cette séparation mais que vous désirez cette dernière, laissez-le s’endormir dans vos bras et déposez-le délicatement dans son couffin ou autre après cela et assurez-vous d’être présente à son éveil. C’est l’échange que vous avez avec votre enfant qui aidera à obtenir une évolution.

Les premières nuits du bébé dans son lit : l’importance du cycle dodo

Les 10 premières semaines de son existence, le jour et la nuit sont identiques pour lui. La mise en place d’une routine dodo est donc primordiale pour qu’il l’intègre au fur et à mesure sans problèmes. Vous pouvez l’habiller la journée, le changer pour sa sieste et le mettre en pyjama le soir avant de le coucher.

Les cycles de sommeil varient selon chaque bébé. Les premières semaines, adaptez-vous à son rythme au début et repérez ses signes de fatigue. Anticiper lui permettra l’intégration du processus plus facilement et sera bénéfique pour lui car il est conseillé d’endormir les bébés là où ils se réveilleront. N’hésitez pas à communiquer avec lui ou à garder un léger contact physique quelques minutes lorsqu’il s’endort pour faire la transition de vos bras ou du cododo. Encore une fois, c’est une question d’échange et de communication. En effet, parler à son bébé est un outil formidable qui rassurent maman et bébé dans les étapes à vivre. De plus, lorsque votre bébé s’endort en pleine journée dans son berceau et que vous n’êtes pas dans la pièce, faire raisonnablement du bruit montrera indirectement que vous êtes toujours dans son environnement, que vous gardez cette proximité même s’il ne dort pas contre vous, ce qui l’aidera à moins appréhender le détachement physique lorsqu’il dormira toujours dans sa chambre.

Si votre bébé a un cycle de sommeil complètement déréglé du vôtre, n’hésitez pas à instaurer quelques rituels avant de le mettre dans sa chambre le soir ou avant les siestes, comme une chanson, une histoire ou même un massage. Il va ainsi assimiler le rituel à l’heure du dodo et pourra faire ses nuits dans son berceau.

S’il se réveille trop vite après le début de ses siestes ou s’il garde son éveil, c’est probablement par inconfort ou peur tout simplement. Dans cette situation, ne le prenez pas directement mais essayez plutôt de poser votre main sur lui. Il est possible que ce contact l’apaise et l’aide à repartir au pays des rêves. S’il a enfin assimilé le fait de dormir seul mais qu’il se réveille la nuit ou en pleine sieste, plus vous mettez de temps à le prendre dans vos bras lorsqu’il pleure la nuit, plus il comprendra qu’il doit se rendormir tout seul. Cependant, il faut encore une fois procéder par étape, c’est-à-dire augmenter le temps petit à petit : la première nuit attendez 5 minutes avant de le border, le lendemain 10 minutes et ainsi de suite.

Savoir quel est le moment opportun du sommeil de votre enfant peut parfois prendre beaucoup de temps. Le sommeil est une grande préoccupation chez les parents mais cette étape ne demande qu’amour, bienveillance et patience.