Comment coucher bébé dans son lit ? Tous nos conseils et astuces

Comment coucher bébé dans son lit ?

La position de bébé pour un sommeil sans surprise est très importante, tout comme son environnement. Votre enfant a besoin d'un lit adapté à sa taille et d'équipements qui lui éviteront tout problème. Découvrez tous nos conseils dans cet article et vous sauez tout pour coucher bébé dans son lit.
Quand faire dormir bébé dans son lit ? Vous lisez Comment coucher bébé dans son lit ? 6 minutes Suivant Comment orienter le lit de bébé ?

Après la naissance de son bébé, la maman doit mettre en pratique la théorie qu’elle a apprise durant les 9 mois de sa grossesse. Il est légitime qu’elle se pose plein de questions concernant les bons gestes et les bonnes techniques à adopter afin de rendre la vie de son bébé mais aussi la sienne plus agréable au quotidien. On relève beaucoup de questions par rapport au sommeil des bébés. Une des plus posées reste celle de la position du nourrisson. Nous allons voir comment vous, les parents, pouvez aider votre bébé à bien s’endormir le soir et donc faire ses nuits au plus vite.

Dans quelle position doit dormir le bébé ?

Il est conseillé de laisser dormir le bébé en décubitus dorsale, sur le dos, dès son plus jeune âge pendant un an minimum. La position dorsale va permettre au nourrisson d’avoir une meilleure respiration. Il est donc fortement déconseillé qu’un bébé dorme sur le ventre, car cela peut gêner sa respiration, c’est d’ailleurs le principal facteur de risque de mort inattendue du nourrisson. Il est également déconseillé de le faire dormir sur le côté, car c’est une position instable qui peut le faire basculer sur le ventre. Sauf prescription du médecin, ces positions sont dangereuses et déconseillées.

Les premières semaines, votre bébé doit donc dormir sur le dos à plat pour chaque nuit et sieste mais il ne faut surtout pas utiliser de dispositifs pour le maintenir sur le dos, comme une serviette roulée, un coussin, un cale-bébé/cale-tête ou encore un réducteur de lit. Ces objets vont simplement l’empêcher de bouger, ce qui peut entraîner la plagiocéphalie, c’est-à-dire une déformation de son crâne. De plus, ils peuvent entraver sa respiration et augmenter le risque d’asphyxie par enfouissement.

Comment éviter la plagiocéphalie ?

Cet aplatissement du crâne est sans danger pour le cerveau ainsi que pour sa santé et disparaît avec la croissance et lorsque le bébé change de position lui-même, puis se tient assis.

Cependant, pour éviter cette apparition, il faut prendre des mesures qui favorisent la mobilité spontanée du nourrisson, tout en respectant les mesures de prévention de la mort inattendue du nourrisson. Il existe plusieurs techniques et conseils :

  •       Quand vous donnez le biberon ou le sein, tenez votre enfant alternativement de votre bras droit ou gauche pendant l’allaitement.
  •       Alternez si possible les positions de sa tête pendant son éveil, en le mettant à plat ventre ou sur le côté. Pensez-y aussi lors du change, quand vous portez votre bébé, quand il est dans son couffin ou transat notamment.
  •       Surveillez-le afin que s’il commence à s’endormir il soit bien sur le dos à ce moment. La journée, installez un tapis d’éveil et placez votre enfant à plat ventre. Dans cette situation, il doit être surveillé en permanence. Dans cette position, il apprendra à relever la tête, ce qui va renforcer les muscles de son cou et de son dos. Parlez-lui en vous déplaçant afin qu’il tourne sa tête dans tous les sens équitablement.
  •       Limitez le temps passé dans un transat, un couffin, un baby-relax ou autre pour privilégier les moments dans son siège-coque pour les transports. Vous pouvez aussi utiliser vos bras ou une écharpe pour accentuer la variation de posture.
  •       Attirez son attention en posant des jouets sonores et colorés autour de lui afin de stimuler ses mouvements. N’hésitez pas à le bouger afin qu’il tourne sa tête équitablement des deux côtés.
  •       Pareil lorsque vous le couchez pour les nuits et siestes dans son cododo, son berceau ou autre, afin qu’il prenne le réflexe de bouger tout seul.

Cette routine installée dès les premières semaines stimulera dès le départ votre enfant et lui permettra une meilleure anticipation de la nuit dans son berceau et de la suite de sa croissance. La routine va aussi aider les parents à moins stresser et s’adapter plus rapidement au rythme de leur bébé afin de pouvoir trouver un juste milieu avec leurs habitudes respectives.

Choisir un lit adapté à l’âge du bébé

Il est important d’investir dans un lit moderne qui propose plus de sécurité que les berceaux hérités de génération en génération afin de rassurer la mère et d’offrir une bonne qualité au nourrisson. Le choix du matelas n’est pas non plus à négliger. En effet, il faut se focaliser sur la taille du matelas par rapport au lit choisi. Les tailles doivent être similaires sinon le bébé pourrait se retrouver coincé entre le matelas et le bord du lit. Il faut aussi faire attention aux barreaux lors du choix du berceau. En effet, avec des barreaux trop écartés votre enfant pourrait se coincer la tête ou un autre membre.  

Ni couverture, ni oreiller

Même si vous pensez lui rajouter du confort, il ne faut rien mettre dans le lit du bébé. Pourquoi ? Car comme avec n’importe quel objet dans son lit, le bébé pourrait être gêné dans ses mouvements voire même dans sa respiration. Le but est clairement qu’il ne puisse rien trouver autour de lui qui pourrait le faire glisser, le gêner, l’étrangler et l’empêcher de respirer. Ainsi, qu’il dorme dans un berceau ou un couffin dans sa chambre, il faut bannir oreiller, couette, couverture, draps, mouchoir oublié, peluche et même son doudou. S’il s’endort avec, allez lui retirer après pour éviter tout risque, vous pourrez lui rendre quand votre bébé saura se retourner tout seul. Le bébé a besoin d’espace mais pas trop non plus. Un lit trop grand provoquerait la sensation d’un vide et pourrait l’angoisser si la séparation avec sa mère lors de ses nuits et encore compliquée. Les bébés ont besoin de remplir totalement la place que prennent leurs berceaux et couffins.

Comment l’habiller pour les nuits et les siestes

Comment habiller les bébés ? Il vaut mieux privilégier une gigoteuse ou turbulette car c’est suffisamment ample pour ses nuits. En fonction des saisons et de la température de sa chambre, il faudra changer l’épaisseur de la gigoteuse pour conserver un confort idéal dans les siestes aussi.